Habituellement les activités de l’UTL évitent les vacances mais exceptionnellement on va profiter des vacances… du conférencier. En effet Alain Aspect, pionnier des recherches sur l’intrication quantique, se trouve sur l’île d’Oléron cet été. Comme il est très attaché à populariser la science, il a accepté de donner une conférence à l’UTL.

Mardi 23 juillet – 20 h 30 – Salle du Chai, Saint-Georges d’Oléron

Des concepts aux applications : les deux révolutions quantiques
par Alain Aspect, directeur de Recherche émérite au CNRS, prix Nobel de physique 2022

La physique quantique commence avec le début du XXème siècle et c’est déjà une première révolution qui bouleverse toute la physique, permet d’expliquer de nombreux phénomènes et de concevoir les outils qui sont maintenant à la base de notre société de l’information et de la communication. Conceptuellement cette première révolution est caractérisée par ce qu’on appelle une « dualité » qui oblige à se représenter un objet à la fois comme une particule et comme une onde.

La physique quantique dispose d’un formalisme mathématique jamais pris en défaut mais des difficultés conceptuelles concernant la représentation imagée de la réalité du monde physique demeurent et font l’objet de débats philosophiques. L’un de ces débats, philosophique, sera tranché par une expérience, physique, en 1982. Cette expérience est menée à l’Institut d’Optique d’Orsay par Alain Aspect.
Il s’agit de la mise en évidence de ce qu’on appelle « l’intrication quantique », deux particules qui semblent former un tout alors qu’elles sont très éloignées l’une de l’autre, on qualifie aussi ce phénomène de « non-localité quantique ».

On considère que l’on vit une deuxième révolution quantique, caractérisée par ce phénomène d’intrication et aussi la possibilité maintenant d’isoler et manipuler des objets quantiques individuels. Cette seconde révolution fait émerger de nouvelles façons de transmettre (sécuriser) et traiter l’information (ordinateur quantique).

Devoirs de vacances avec un prix Nobel